L’eau du robinet: la boire ou pas?

Bon nombre d’entre nous se pose la question de savoir si l’eau du robinet est bonne pour la santé?

De même, l’eau en bouteille est-elle bonne ou pas, les études se contredisent pour ou contre, contre ou pour, il y a de quoi y perdre son latin.

De plus, la question écologique se met au milieu, les plastiques des eaux en bouteille sont une catastrophe pour l’écologie, sans compter le prix que ça nous coûte, bref, on ne sait plus quoi faire ou penser.

En effet, les études publiées par l’état sont alarmantes, l’eau du robinet contient trop de matières nocives:

Publié sur le site: https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/eaux/eau                                                  « La présence de micro-organismes (bactéries, virus et parasites) dans les eaux de consommation est le plus souvent due à une dégradation de la qualité de la ressource en eau, à une mauvaise protection ou un manque d’entretien des ouvrages de captages, à une défaillance du traitement de désinfection ou à une contamination de l’eau lors de son transport ou stockage dans le réseau.

La présence de micro-organismes dans l’eau de consommation peut engendrer un risque à court terme pour le consommateur, le tableau clinique des pathologies engendrées est le plus souvent bénin pour la population générale (troubles gastro-intestinaux, diarrhées,…). »

La présence de fluor, d’hydroxyde d’aluminium ou de chlore pour la nettoyer montre que le système d’assainissement utilise des poisons.

Les niveaux de Nitrates, pesticides, herbicides ne cessent d’augmenter, on peut y ajouter les résidus médicamenteux, antidépresseurs, chimiothérapie….

Alors nous nous sommes penchés sur une alternative qui devrait satisfaire les 2 parties plus de bouteilles plastique,  boire l’eau du robinet, en éliminer tous les poisons, de manière « presque » gratuite.

Voici les solutions 100% naturelles pour filtrer l’eau du robinet.

  1. La shungite:

Elle peut être utilisée comme un filtre naturel pour purifier votre eau. Ce purificateur d’eau naturel peut nettoyer l’eau de presque tous les composés organiques, les métaux, les bactéries et les micro-organismes nocifs.

Les fullerènes de la shungite attirent et neutralisent les contaminants d’origine hydrique. ils élimineront: les bactéries (et autres microbes), les nitrates, les métaux lourds, les pesticides, les composés organiques volatils, les produits pharmaceutiques, le chlore et le fluorure.

Mode d’emploi:  Rincez les pierres de shungite, sans savon, sous l’eau courante. Mettez les dans un pot à eau: 100 g de pierres pour 1 litre d’eau. Il faut environ 30 min pour nettoyer l’eau, 3 heures c’est mieux. L’eau sera parfaitement nettoyée et énergisante dans les 8 à 10 heures.  On peut mettre les pierres au soleil tous les mois et les remplacer tous les 6 mois environ.

On trouve les pierres de shungite en magasin de lithothérapie ou sur le net:

     2. Le charbon végétal Binchotan:

Le charbon de bois blanc actif est traditionnellement utilisé au Japon pour filtrer l’eau du robinet. Le Binchotan est un bâton de charbon actif végétal produit, au Japon, à partir du bois de l’arbre ubamegashi, un chêne très dense, son extrême porosité  lui permet de retenir les ions contaminants et les résidus de pesticides, mais aussi réduire le chlore. Il minéralise l’eau en relâchant fer, potassium, calcium et magnésium contenus dans l’eau. Il neutralise et équilibre le PH de l’eau, la rendant ni acide ni basique.

Mode d’emploi: On plonge le bâton de charbon dans une carafe d’eau (maximum 2 L), et on laisse reposer l’eau minimum 8 heures avant consommation. L’eau est alors purifiée et minéralisée. Sa capacité filtrante est active pendant environ 3 mois, pour un usage quotidien. Puis, on le plonge 10 minutes dans l’eau bouillante et on le fait sécher pour le réactiver pour 3 mois supplémentaires. Dès que le charbon végétal devient terne et grisâtre, il est temps de le remplacer. Il trouvera alors sa place au jardin, dans vos vases ou dans les pots de plantes. Biodégradable et réduit en miettes, il devient un excellent fertilisant et engrais, apportant nutriments et régulant le niveau de pH.

On en trouve en magasin diététique ou sur le net:     3. Les perles de céramiques: « notre coup de coeur »

Les perles de céramiques, composées d’une argile très pure et enrichies de micro-organismes, interviennent directement sur la structure de l’eau. Déjà brevetées dans les pays asiatiques, ces perles assainissent l’eau et améliorent son goût. Les perles de céramique sont composées de 80 micro-organismes actifs qui permettent de supprimer le chlore, le calcaire et la plupart des éventuelles traces de résidus. 100 % naturelles, les perles de céramique sont un produit vivant qui purifie et dynamise l’eau de notre robinet.

Mode d’emploi: Pour filtrer l’eau du robinet, il suffit de plonger les perles de céramiques dans la carafe d’eau et d’attendre 30 minutes. 15 perles permettent de filtrer 1 L d’eau. On laisse les perles au fond de la carafe, en veillant à toujours les laisser en contact avec de l’eau, pour que le processus de régénération se fasse en continu. Les perles ne nécessitent aucun entretien et n’ont pas besoin d’être rechargées. L’eau et les micro-organismes se régénèrent mutuellement, rendant ainsi les perles inusables et réutilisables à vie.

On les trouve sur le net:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *