L’équilibre Acido-basique

L’équilibre Acido-basique : qu’est-ce que c’est ?

Notre corps a un PH (témoin d’acidité) qui avoisine les 7,3 – 7,4 lorsqu’il est en équilibre nous sommes en bonne santé, lorsqu’il se déséquilibre, nous commençons à avoir des symptômes puis des maladies.

Nos modes de vie modernes participent au déséquilibre de ce PH en acidifiant l’organisme : Les premiers responsables :  Le stress, la sédentarité, les déséquilibres alimentaires…

Il existe un moyen simple de contrôler l’acidité de notre corps.

Petits tests à faire à la maison, le matin en urinant sur des bandelettes pour toute la famille.

Les responsables 

Les sucres, laitages, viandes surtout la viande rouge, tous les aliments raffinés, les excitants comme le café, le thé, l’alcool, le tabac mais aussi les écrans vidéo. Le stress, la colère, l’anxiété, le surmenage, en bref tous les excès de la vie moderne.

Les conséquences 

Des maladies chroniques dites de civilisation : asthme, allergies diverses, dépression, diabète, colopathies, néphrite, cardiopathies, arthrose, polyarthrite, ostéoporose, cancer…

Mais aussi : douleurs musculaires, sensibilité à toutes les infections, mycoses, maux de tête, fatigue chronique, insomnie, peau sèche, troubles nerveux….

Pour compenser le déséquilibre le corps s’épuise, affaiblissant le système immunitaire, facilitant ainsi la sensibilité aux charges virales : pourquoi dans une même famille, certains « attrapent » la grippe, la gastro-entérite et d’autres non ?

Les solutions

Bien sûr, un déséquilibre aussi profond doit se traiter d’abord sur le fond : trouver les origines du mal et pas à pas supprimer les causes.

Retrouver une alimentation le plus proche possible de la version naturelle: biologique de préférence:

S’aider avec un complément destiné à réduire l’acidose :

Boire une eau dépourvue de produits chimiques et notamment de chlore, pesticides et herbicides.

Identifier et diminuer les causes émotionnelles de l’acidose ; changer de point de vue et limiter les facteurs de stress et d’anxiété.

Il n’y a pas de remède miracle, il FAUT se prendre en main: le plus difficile est de rompre avec ces habitudes, alors, patience et petit à petit, on opère des changements et on revient à notre mode de vie qui nous convient en accord avec les principes de vie de base.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *